Blabla·Dessin et peinture

Mon calendrier mensuel 2018

C’est Noël avant l’heure… 

L’an dernier, j’avais téléchargé un calendrier mensuel que j’avais imprimé et mis à disposition dans ma cuisine pour noter mes rdv… Très pratique et décoratif.

Cette année je l’ai fait moi même ! Et comme je n’ai jamais fait de cadeaux ici et que c’est bientôt Noël, je vous propose de le télécharger gratuitement !

Calendrier2018-Elidannelaure

J’espère que ça vous plaira !!!

Dessin et peinture

Un dessin par… mois ?

Bonjour, il y a quelqu’un ?

C’est empoussiéré par ici… ce blog est en ruines et il est temps de remettre quelques nouvelles pierres !

Je reprends le dessin petit à petit, on est plus à un dessin par jour ! Mes bébés grandissent, me laissent un peu plus de temps pour me reposer la nuit, et pour mes petits loisirs. En plus ma fille a compris qu’on pouvait dessiner l’une à côté de l’autre et pas forcément sur la même feuille (ça facilite les choses).

Voilà les deux derniers nés sur mes carnets de dessin !

Un rhinocéros, belle bête à protéger. Inimaginable que ces animaux se fassent tuer pour leur corne, même lorsqu’ils sont en captivité…

Et une illustration de l’amour maternel. Image trouvée sur Pinterest que je trouve très belle et qui représente aussi l’allaitement, sujet qui me tient à cœur et me remémore de doux moments.

Blabla·Dessin et peinture

Mes essais d’aquarelle

L’aquarelle… si belle technique qui donne des résultats si doux, légers et transparents

Mais, pour l’avoir essayée plusieurs fois, c’est une technique à part entière, vraiment différente des autres peintures. Il faut réfléchir avant de commencer, doser, jouer avec l’eau, les pigments, contrôler son geste et s’abstenir parfois. Mouiller, détremper même, attendre que ça sèche, pas trop parfois… tout est une question de retenue.

Je vous conseille le site Les Tribulations de Marie qui donne vraiment envie de s’y (re)mettre et où l’on trouve de précieux conseils et de très belles vidéos. Un des articles est dédié aux artistes que Marie admire, de belles découvertes !

Et puis l’aquarelle c’est aussi à pratiquer avec les enfant : le merveilleux site Mais où es-tu Coquelipop ? propose une semaine d’exploration de l’aquarelle avec les enfants. C’est vraiment impressionnant de voir toutes les façons d’utiliser cette technique. C’est bourré de créativité…

***

Pour ma part, je n’ai jamais été très douée à l’aquarelle… Manque de patience, du coup mes couleurs se retrouvent mélangées, beurk, cela donne un résultat flou et vraiment grossier et moche. La seule aquarelle que j’ai réussie dans ma vie est la suivante : c’est une reproduction de dessins tirés de la fameuse bande-dessinée Trolls de Troy. Je l’ai faite en 2005 et j’en suis très fière ! Remarquez comme il n’y a pas de bavures, ahah 🙂 (comment elle se gargarise la meuf) !!! Il faut dire qu’à l’époque j’étais au lycée et je passais mon temps à dessiner et peindre, j’avais même pris l’option Arts-Plastiques donc j’avais le droit de retourner au lycée le samedi matin, pour mon plus grand plaisir en plus ! Je tiens d’ailleurs à remercier cette option qui m’a rapporté 16 points supplémentaires au bac : merci Arts-Plastiques, je t’aime.

IMG_20170823_103243

Alors, devant un tel succès (n’ayons pas peur de le dire (regargarisme)), j’ai retenté plusieurs fois. Ah ! En fait cette aquarelle  on peut appeler ça « la chance du débutant ». Celles qui ont suivi étaient… dégueu. Non, franchement. Je ne peux pas vous montrer, elles ont été brûlées depuis (toujours détruire les preuves).

Et puis, au début des vacances, j’ai décidé de m’y remettre. Avant, je me lançais tête baissée dans l’aventure, sans réfléchir. Maintenant, je prends plus de recul et de temps avant de commencer quelque chose, et j’ai appris à être plus réfléchie et précise. Il y a encore du travail hein, mais ça va mieux. Et puis j’ai étudié le blog de Marie et j’ai vagabondé sur Internet pour voir comment faire.

Voici mes récents essais un peu moches : un oiseau reproduit à partir des excellentes aquarelles de Calligrafikas, et mon jardin… dur de faire tout ce vert !

Il y a eu ça aussi, un peu mieux… mais avec un feutre de contours le résultat est toujours mieux, c’est un peu de la triche !

Et puis je me suis lancée dans un paysage, une photo de vacances du petit village de Montrésor. Magnifique, soit dit en passant… Un dessin préliminaire, une mise en couleur avec patience. J’ai progressé, je suis contente 🙂

IMG_20170823_100633

Dessin et peinture·Enfant

La peinture pour ma Poupette

Ma fille m’étonne toujours, elle a fait preuve hier d’une sensibilité folle !

Je m’explique : nous sommes en location, je ne veux donc pas dégrader les murs et la déco n’est donc pas celle que je voudrais. Surtout la chambre de ma fille dont les murs sont tristement nus. J’ai donc décidé que je pouvais planter un clou… Rien qu’un…

Alors j’ai peint un carton entoilé que j’avais dans un coin, nu, lui aussi, décidément. Et j’ai reproduit un dessin pioché sur Pinterest, désolée à l’auteur, je ne trouve pas le nom…

Puis j’ai accroché la toile dans la chambre de la Poupette, et quand elle l’a vue, WAOU. La joie, le bonheur sur son visage de 2 ans et demi, elle y tient à son tableau ! Et ça me remplit de joie de lui avoir tant fait plaisir.

Blabla·Dessin et peinture

Mes feutres

Parmi les multiples possibilités pour créer, je choisis souvent les feutres car les couleurs sont franches et lumineuses, et la colorisation est agréable. Pour le moment je dispose de feutres alcool qui s’utilisent sur du papier layout. Ce papier n’absorbe pas l’alcool contenu dans le feutre et les mélanges de couleur et les dégradés sont donc possibles. De plus, la colorisation est beaucoup plus uniforme.

J’utilise des Tria et des Molotow mais ces feutres sont vraiment chers et ont une durée de vie assez limitée car ils sèchent très vite. Apparemment les Promarker sont vraiment bien et ont un bon rapport qualité/prix. Il faut que j’essaye ça ! Pour info, chez Cultura les Promarker sont à 45,99 euros la trousse de 24 , et les Tria à 34.89 euros les 12 en ce moment.

Les Tria disposent de 3 pointes différentes : un petite, une brush et une pointe large. Les Molotow que j’ai n’ont que deux pointes, la brush très « molle » et la pointe large : pas très pratique pour les détails.
wp-image-2090715176IMG_20170805_192742
Et puis il y a les autres feutres, notamment mes Faber-Castell que j’adore, qui sont des feutres « normaux » mais qui ont des couleurs puissantes et une pointe brush très agréable.

Et puis il y a les Crayolas de ma fille : vous savez, ceux à pointe toute ronde et plate pour les tous petits ! On peut en tirer quelque chose quand on a que ça sous la main ^^

IMG_20170806_195220

 

Blabla·Dessin et peinture

Les 5 indispensables pour peindre à l’huile 

Pour peindre à l’huile il faut, bien sûr, des tubes de peinture, un support (toile ou carton entoilé par exemple), et un outil, pinceau ou couteau, pourquoi pas les doigts, de la mousse, ou tout autre chose…
Non je ne suis pas une professionnelle de la peinture artistique, mais depuis que je peins à l’huile, j’ai trouvé quelques accessoires qui me sont devenus indispensables :

  • Le tube de brun Van Dyck : une couleur très sombre qui remplace le noir car beaucoup plus chaude et plus naturelle

  • Le pinceau 0, l’indispensable pour les détails… attention de bien en prendre soin car on peut vite se retrouver avec une touffe explosée, voir un pinceau monopoil…

  • La palette de peinture qui a vécu et qui inspire rien qu’en la regardant… La mienne ne suis pas du tout les grands principes de placement des couleurs selon un ordre bien précis, mais je l’adore et elle me donne l’envie de peindre… C’est le principal !
  • L’essence de térébenthine ou, encore mieux, du médium à peindre et un petit godet accroché à la palette. Attention cependant à l’odeur et aux vapeurs, ce pour quoi j’ai arrêté de peindre lors de mes deux grossesses. Il s’agit d’un solvant à peindre, utilisé donc pour diluer la peinture. Et, pour moi indispensable depuis que je connais la méthode du glacis pour faire vibrer les couleurs et illuminer la toile : il s’agit d’appliquer, sur une teinte existante et sèche, une couche de couleur transparente. Cette technique, je l’ai découverte grâce à cet article du blog d’Elisa. Et depuis, ma vie a changé, tout s’est illuminé.

  • Le savon « The Masters » qui est LE  savon sans prise de tête pour nettoyer les pinceaux à la perfection et qui les préserve. Mouiller le pinceau, le tourner sur le savon et enduire tous les poils, rincer sous l’eau et sécher. Magique avec la peinture à l’huile !

Dessin et peinture

Bamboo-ours

Revoilà la Bamboo, je teste, ce n’est pas parfait mais c’est intéressant !

Voici un ours, crayonné, repassé au stylet Bamboo et colorisé sur Bamboo Paper, une application gratuite assez simple mais qui ne permet pas une colorisation précise. Pas encore trouvé l’application idéale, je pense devoir passer sur ordi pour avoir un vrai résultat (sur The Gimp qui est bien noté par exemple).

Inkspace 1 1

Et bonnes vacances au fait !